Logo geomayenne.fr
Logo Conseil Départemental de la Mayenne
Partager l'actualité sur Google+ Partager l'actualité sur Twitter Partager l'actualité sur Facebook Imprimer

Accompagnement des collectivités locales dans l’open data

Illustration Accompagnement des collectivités locales dans l'open data Le 18 octobre dernier, Opendata France a remis son rapport pour l’accompagnement à l’ouverture des données publiques des collectivités locales aux secrétaires d’État chargées du Numérique et des Collectivités territoriales.
Afin de favoriser « la circulation des données et du savoir », la Loi n°2016-1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique crée l’obligation pour les organismes publics de communiquer gratuitement sur internet leurs bases de données, sous réserve d’anonymisation et de protection du secret industriel et commercial. Ces données pourront ainsi être exploitées et réutilisées facilement par un particulier.

L'ouverture par défaut des données publiques s'impose aux collectivités de plus de 3500 habitants, ce qui représente près de 3 800 communes ou EPCI. L'association Opendata France a été missionnée pour analyser les besoins des collectivités locales et pour faire des recommandations sur les moyens d'accompagnement au développement à l'opendata, qui tiennent compte de l’hétérogénéité des situations. Parmi les principales préconisations, on peut citer :
  • Une définition avec les collectivités d'un « socle commun de données locales » à ouvrir en priorité pour une cohérence sur le territoire national et pour répondre aux demandes (plans locaux d’urbanisme (PLU), données de transports, etc.).
  • Une dotation de données du niveau national vers le niveau local, en générant automatiquement une version locale des données nationales déjà publiées en opendata (budget, élection, données géographiques, statistiques de l'Insee, etc.).
  • Le soutien à la publication des données de portée locale, dans le respect de la sécurité et la protection de la vie privée.
  • Des proposition de normalisation des données du socle commun et des modules d'export de données opendata dans les progiciels métiers, au moyen de clauses opendata.
  • L'importance de la communication par les collectivités autour de l'opendata.
  • La mise en place de formation avec certification « opendata ».
Une phase d'expérimentation des conditions d'accompagnement est proposée, en travaillant avec les différents niveaux de strates administratives locales pour garantir la meilleure représentativité des situation territoriales : deux régions, deux préfectures, deux départements et deux EPCI.
Les territoires seront choisis en fonction de leur maturité dans la démarche opendata et leur volonté de jouer un rôle dans l'accompagnement des villes petites et moyennes.


Pour en savoir plus : rapport Opendata France